A l’inverse de Mauss et Durkheim, Dans la préface des « systèmes politiques africains », Radcliffe-Bronw montre que toute société humaine possède une structure territoriale qui est la cadre de son organisation sociale et politique (donc primeur de l’espace sur la société pour lui). Pour lui l’organisation d’une société est la conservation et l’établissement d’un ordre social à l’intérieur d’un cadre territorial.

Comment ? : par la mise en œuvre de la coercition : pour définir la structure politique simple il faut chercher une communauté territoriale unie par une règle de droit. L’espace est le territoire du groupe qui fait partie de la structure sociale totale. L’espace est structurant, c’est la cadre de cette totalité appelée société mais aussi le cœur du système sociale, et donc pas seulement un élément du décor.

Evans Pritchard a étudié les « Nuers » pour avaliser ceci. Ils définissaient la structure espace-territoire : selon l’organisation de la société, l’espace remplit une fonction différente.

  • dans les sociétés à autorité centralisée, l’unité administrative vient de l’unité territoriale, le chef de l’Etat est un dirigeant territoriale

  • dans les sociétés non-centralisées (société lignagères, clanique…°, il n’y a pas d’autorité territoriale globale mais plutôt une somme d’unités territoriales locales ; il y a liaison des rapports aux territoires et des rapports lignagers

Evans Pritchard propose une étude structurale : entre les unités territoriales, la structure de l’espace est constituée par les relations qui existent entre les différents territoires, alors que Radcliffe pense que l’espace est structurant des groupes humains.